Confrérie de la Consolation

Soyons reconnaissants envers nos défunts ! L’Église nous rappelle souvent la vérité de la communion des Saints. Reconnaissant cette communion qui existe à l’intérieur de tout le corps mystique qu’est l’Église, elle a entouré de beaucoup de piété la mémoire des défunts dès les premiers temps du christianisme en offrant pour eux des suffrages ; car « la pensée de prier pour les morts, afin qu’ils soient délivrés de leurs péchés, est une pensée sainte et pieuse » (2 Mac 12,45).

La doctrine du Purgatoire nous enseigne que les âmes qui doivent encore souffrir pour expier les conséquences coupables de leurs péchés pardonnés ont besoin de notre aide. L’Église nous invite avec insistance à prier pour ces âmes, à mériter des indulgences pour elles et surtout à faire célébrer des Saintes Messes pour leur repos. C’est un devoir de reconnaissance envers nos défunts et une œuvre de miséricorde spirituelle qui reste toujours urgente, non seulement parce que nous allons presque tous en avoir besoin nous-mêmes dans l’avenir, mais surtout parce que Dieu nous ordonne cette charité à l’égard de tous les défunts.

Pour cette raison, l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre a demandé aux autorités ecclésiastiques compétentes d’ériger dans la chapelle de notre maison provinciale à Labarde une association de fidèles au sens du canon 298 du Droit de l’Église qui porte le titre de « Confrérie de la Consolation ». À cette « Confrérie de la Consolation » a été attribué un triple but :

1. Consoler les âmes du Purgatoire par le suffrage du Saint Sacrifice de la Messe célébré quotidiennement par les chanoines de l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre dans la chapelle de Labarde ou dans d’autres édifices sacrés.

2. Consoler les âmes au Purgatoire par le chant des Vêpres de l’Office des défunts ou le chapelet récité chaque vendredi dans la dite chapelle.

3. Consoler les âmes du Purgatoire par une indulgence plénière ou temporelle comme par exemple celles contenues dans le « Enchiridion Indulgentiarum » de l’Église, à obtenir chaque jour par tous les membres  de la Confrérie selon leurs possibilités.

 

Les membres de la Confrérie sont des fidèles catholiques qui s’engagent librement dans l’apostolat de la consolation des âmes du Purgatoire. Toute inscription est portée sur les registres de la Confrérie conservés dans le siège provincial à Labarde. La Province de l’Institut en France, avec un Commissaire aux Comptes indépendant, est responsable de la gestion de la Confrérie qui reste ouverte à l’inscription de tous.

L’inscription est à renouveler chaque année et comporte un don annuel équivalent à un honoraire de Messe en France (actuellement 18 €) auquel les membres peuvent librement ajouter d’autres dons ou honoraires de Messes qui seront utilisés en faveur des âmes du Purgatoire selon les statuts de la Confrérie.

 

Les membres de la Confrérie sont tenus de réciter chaque jour au moins un « Je vous salue Marie » pour les âmes du Purgatoires. Ils recevront un livret avec la proposition de prières et d’œuvres pieuses appropriées pour consoler ces âmes en souffrance, contenant également les statuts de le Confrérie. La Confrérie se pose sous le patronage de Notre-Dame de Bonne-Délivrance, particulièrement chère à Saint François de Sales.

 

Par la fondation de la « Confrérie de la Consolation », l’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre veux continuer la tradition plurimillénaire de la Sainte église de ne jamais oublier les défunts, de rappeler toujours notre lien étroit avec l’au-delà et de se souvenir de son propre destin après la mort.  Dans un monde toujours plus matérialiste et égoïste, cette tradition pourra nous montrer un monde plus large, plus spirituel et plus proche de Dieu, le monde de la communion des Saints à laquelle notre reconnaissance pour les défunts nous portera un jour ! 

 

Pour vous inscrire ou pour toute autre question, merci de nous contacter en utilisant l’outil ci-dessous :

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial